African Association of
Remote Sensing of the Environment
 
 
  • Contact
  • Opportunities
  • AARSE CALL: À L’INDUSTRIE DE L’OBSERVATION DE LA TERRE ET DE LA GEO-INFORMATION EN AFRIQUE

AARSE CALL: À L’INDUSTRIE DE L’OBSERVATION DE LA TERRE ET DE LA GEO-INFORMATION EN AFRIQUE

13 Mar 2016 4:17 PM | Anonymous

Le secteur privé africain impliqué dans la télédétection et les technologies de géo information s'est considérablement agrandi au cours des 20 dernières années. Cependant il n'existe pas d'étude pour comprendre la façon dont opèrent ces entreprises et les défis qu'elles doivent relever. Il est donc difficile d'évaluer leur expertise et l'état du secteur. Pourtant, dans le contexte de la coopération spatiale entre l'Europe (UE) et l’Afrique (AU), le 4e sommet Afrique-UE a approuvé la mise en œuvre de l’initiative GMES-Afrique en 2014. Lors de la 6e réunion de la Troïka UE-Afrique, la feuille de route GMES-Afrique a été adoptée et il a été convenu de réunir les parties prenantes pour mettre en œuvre le processus dans plusieurs domaines thématiques de première importance sous l’égide du Programme Panafricain.


Le communiqué final appelle à appliquer les méthodes développées dans le programme européen d’observation de la terre, Copernicus (infrastructures satellitaires et services d’information) pour la mise en œuvre de GMES-Afrique, notamment l’adoption d’une politique d’accès libre et gratuit aux données, la priorité aux services opérationnels et l’implication du secteur privé dans le développement de ces services.


Afin que l’Afrique puisse bénéficier pleinement de la coopération avec l’Union Européenne dans le cadre de l’initiative GMES-Afrique et d’autres programmes, AARSE considère que l’implication dès l’origine du secteur privé opérant dans l’observation de la terre et la géo-information est essentielle. Par exemple, l’appel à expression d'intérêt  récemment publié par l’Union africaine pour le développement d’un cadre conceptuel pour l’initiative GMES-Afrique invite expressément le secteur privé africain à participer à des consortia (plus d’information : https://www.devex.com/projects/tenders/gmes-africa-guidelines-for-call-for-concept-note/190552). AARSE http://africanremotesensing.org/, en coopération avec l’Association européenne des entreprises de télédétection (EARSC) http://earsc.org, association sans but lucratif représentant les intérêts de l’industrie européenne de l'observation de la terre, lance un inventaire de l’industrie de l’observation de la terre et de la géo-information en Afrique. L’enquête est soutenue par la Commission Européenne.


Notre étude cible toutes les entreprises enregistrées dans un pays africain engagées dans la fourniture de produits et de services géo spatiaux utilisant des données d’observation de la terre. Il peut s’agir d’opérateurs de satellites, de fournisseurs de services de télédétection, ou de départements d’entreprises actives dans d’autres domaines tels que le secteur des hydrocarbures, utilisation du territoire, de l’évaluation de l’environnement etc. Peu importe la quantité de données utilisées l’important est que des données satellitaires sont utilisées– même dérivées ou prétraitées – dans l’entreprise. Notre questionnaire se concentre sur un nombre limité de questions pour développer une meilleure compréhension du secteur, mettant l'accent sur l'analyse du marché, la stratégie des entreprises, et les intérêts des entreprises dans le développement du secteur et dans la coopération régionale ou internationale.


Nous voudrions toucher le plus d'entreprises africaines possible et c'est avec intérêt que nous lirons vos réponses. Nous avons sollicité l'appui de plusieurs entreprises en Afrique mais nous sommes certains qu’ils y sont nombreux d’autres pas encore connues de nous. Nous remuons ciel et terre tant que ceux que nous ne sommes pas conscients, se présentent pour participer dans cet effort continental. Nous avons déjà envoyé des invitations á plus de 150 entreprises enregistrées en Afrique de participer à notre enquête. Nous appelons à toutes les entreprises de l’observation de la terre et de la géo-information pas encore contactées, de nous envoyer immédiatement le nom de leur organisation, point de contact et adresse email si intéressées à participer.


Veuillez- vous diriger aux adresses suivantes:

Tsehaie Woldai: (Tsehaie.woldai@africanremotesensing.org) 
Elisabeth Zeil-Fahlbusch: (elisabeth.zeil-fahlbusch@africanremotesensing.org)

  This site is managed by Space 4 Development